Festival des arts : Dolisie prête pour le FIADOL 2015

Du 15 au 18 janvier, la ville de Dolisie dans le département du Niari va accueillir la 1ere édition du festival international des arts de Dolisie (FIADOL) qui va réunir les artistes, les opérateurs, les journalistes culturels, les associations et Ong culturelles.

L'affiche du festival international des arts de Dolisie (FIADOL).
L'affiche du festival international des arts de Dolisie (FIADOL).

Organisé par le Chapitre national Arterial Network Congo, le festival va mettre au centre des activités la question de l’artiste à travers les formations, les conférences, les expositions, les spectacles de musique et de théâtre qui auront lieu dans la capitale de l’or vert. Une ville qui a reçu récemment la visite d’inspection des membres d’Arterial partis peaufiner les derniers préparatifs. En marge du festival, les participants vont également suivre la sensibilisation aux  Conventions culturelles à l’Unesco en partenariat avec la direction générale du Patrimoine et des Archives.

Le 17 janvier aura lieu l’assemblée générale élective des membres du bureau exécutif du Chapitre national Arterial Network Congo à laquelle prendront part les délégués de Brazzaville, Pointe-Noire, Owando et Dolisie. Les lampions de la 1ere édition du Fiadol vont s’éteindre le 18 janvier. Arterial Network est un Réseau social panafricain conçu et dirigé par les acteurs culturels africains dont le siège est  installé à Cap Town en Afrique du Sud. Il est créé en septembre 2009 dans le but de développer et de promouvoir les arts et la culture afin de favoriser la démocratie et les droits de l'homme. En se basant sur les textes internationaux comme la Convention de l'Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles ; le plan de l'Union Africaine pour les industries culturelles... Arterial Network procède par des plaidoyers et des lobbyings auprès des décideurs politiques du continent en vue de la prise en compte du travail de l'artiste et d'améliorer ses conditions de travail, de vie et de création.

 

Par Hervé Brice Mampouya

 

Source : Adiac Congo

 

Comments

comments powered by Disqus