Music In Africa a co-organisé un atelier en RDC

Music In Africa et Goethe-Institut, en collaboration avec le Centre Wallonie Bruxelles et L’Institut National des Arts, ont organisé du 24 au 29 Mai à Kinshasa un atelier sur le management musical. Sous le thème « Devenir Manager Musical Professionnel », la formation a connu la participation de 18 jeunes managers de la RDC.

18 jeunes managers ont participé à l'atelier à Kinshasa. Photo: Goethe-Institut Kinshasa
18 jeunes managers ont participé à l'atelier à Kinshasa. Photo: Goethe-Institut Kinshasa

Les participants ont reçu pendant 6 jours les notions sur la gestion d’une carrière artistique. Un atelier donné par Luc Mayitoukou, Directeur de Zhu Culture et Manager d’artistes avec plus de 20 ans d’experience.

La séance d’ouverture, le 24 Mai, a permis au facilitateur de l’atelier de jauger la motivation des apprenants. « J’ai senti une certaine ouverture de leur part et l’envie d’apprendre » a confié Luc Mayitoukou. Il était question lors de ce premier jour de définir le rôle d’un manager et de poser les bases d’une bonne gestion de carrière artistique.

Le formateur a également insisté sur le fait que la collaboration entre un Manager et son artiste doit se faire d’une manière contractuelle. «  Il doit y avoir absolument un contrat qui permet à chacun de tenir ses engagements ».

Les jours qui ont suivi ont été très riche en expérience. Luc Mayitoukou a fait découvrir aux participants le fonctionnement de la filière musicale. Un écosystème dans lequel l’artiste est entouré d’un Manager, d’un producteur, d’un tourneur ainsi que d’un éditeur musical.

De quoi dissiper le doute et la confusion chez les apprenants qui n’ont cessé de poser des questions là-dessus. Le sous-thème sur la filière musicale a pris presque une journée que Luc y est revenu plusieurs fois en expliquant la tâche et la contribution de chaque acteur dans la carrière d’un artiste.

Un Manager ne peut pas gérer son artiste sans avoir à sa disposition des outils pour le faire. Le formateur en a proposé quelques-uns dont un planning sur les événements (concerts, festivals, etc..), la prise de contact avec les partenaires, la préparation d’un voyage, la connaissance des instruments de musique ainsi que les notions élémentaires de la sonorisation.

Une descente sur terrain a été organisée sur le site du Festival Mbonda Elela (Festival Internationale de Percussion et de musique traditionnelle) qui a lieu pendant la semaine de l’atelier. Cette visite consistait à palper sur place les balances d’instruments (la guitare, la batterie, etc..) et autres aspects liés à l’organisation de cet événement.

Au cours de cette formation, Music In Africa a proposé aux participants des outils que son portail Musicinafrica.net met à la disposition des Managers à savoir les appels à candidatures pour les artistes, les ressources (modèles de contrat de production, de management, etc..), la publication d’articles et de communiqués presse ainsi qu’un espace promotionnel pour les musiciens.

Marie Laure Yaone, qui fût Manager de l’artiste Papa Wemba, a partagé son expérience et les réalités locales quant à la collaboration avec les artistes. Elle a exhorté aux jeunes managers d’avoir en premier la passion, l’amour et un vrai désir d’aider et de soutenir les artistes avec qui ils collaborent.

Motivés dès le premier jour, les participants, qui certains sont au début de leur aventure musical ont eu l’impression que les barrières sont tombées et désormais plus rien ne peut le retenir de réaliser leur rêve. « Je me rends compte que je prends peu à peu  place dans ce métier tant envahi par le genre masculin » a déclaré Celpa Diakese, Manager de la chanteuse Licelv Mauwa.

« J’avais abandonné ce métier de gestionnaire d’artiste parce que je ne me retrouvais pas et aujourd’hui j’y reprends goût grâce à cette formation. » a expliqué Patience Issa Mudumbula.

« Le temps imparti était un peu court comparé à l’étendue de la matière » a regretté Diane Bajika. Luc Mayitoukou l’a également reconnu « En principe, il faut deux semaines pour approfondir certains sujets mais l’idée avec les partenaires est de répéter l’expérience afin d’y parvenir ».

Une association des Managers artistiques est en cours de formation. Elle est une initiative des participants. Chaque apprenant, est reparti, à la clôture de l'atelier avec un certificat.

Cette formation fait partie de la vision de Music In Africa de contribuer au secteur musical africain par des programmes et des opportunités au-delà de son portail Internet. En Septembre 2015, Music In Africa et Goethe-Institut avait organisé un atelier au cours duquel 20 jeunes artistes du Congo Kinshasa avait pris part.

Commentaires

comments powered by Disqus