La musique live au Rwanda

Par Dean Karemera  

Il y a quelques années, le Rwanda n'était pas connu pour sa scène de la musique live. Pendant le week-end, les habitants de la ville (en particulier les jeunes) prenaient le bus pour aller s'amuser dans les pays voisins comme l'Ouganda ou le Burundi. Mais, cela est en train de changer rapidement. Ce texte donne un aperçu du réveil de la scène de la musique live au Rwanda. 

 Les fans apprécient la musique au dernière édition du Festival KigaliUp.Photo par Kimberly Ross Photographie
Les fans apprécient la musique au dernière édition du Festival KigaliUp.Photo par Kimberly Ross Photographie

Lieux musicaux

Les hôtels, bars et restaurants à Kigali sont de plus en plus créatifs pour tenter de retenir les clients, car la concurrence dans l'industrie du divertissement est de plus en plus importante. 

Un moyen que de nombreux établissements utilisent pour fidéliser la clientèle est l'organisation de spectacles live, appelés localement ‘Igisope’.

Les bars huppés jouent généralement du hip-hop moderne, du rock ou des chansons Afrobeat pendant toute la semaine, tandis que les autres bars se sont imposés en programmant des performances live par des nouveaux groupes. La culture des groupes musicaux, appelés localement «orchestres», n’est pas nouvelle au Rwanda. Pendant les années 80 jusqu'au génocide de 1994, tout lieu qui ne disposait pas d'un orchestre risquait de perdre sa clientèle.

La plupart des bars jouent de la musique moderne et populaire, mais ils réservent toujours un jour ou deux pour des spectacles live animés par divers orchestres. La musique des orchestres des années 80 comme Ingezi et Impala est encore jouée  par d'autres groupes. Parmi les nouveaux groupes de musique qui se produisent régulièrement dans Kigali et les alentours, il y a Abamararungu, Ingeri et Nyampinga. Le Rwanda ne dispose que d'une poignée d'artistes qui présentent des prestations live avec des musiciens lors qu’ils lancent un nouvel album; la majorité des musiciens préfèrent faire du playback.  

Par exemple, l'Hôtel des Mille Collines- Kempinski[i] accueille des prestations live à son bar de la piscine. La musique est un mélange de R'n'B, de soul et de zouk par le talentueux orchestre de l’hôtel. Des orchestres extérieurs s’y produisent également, comme Gakondo, qui se spécialise dans la musique traditionnelle et est composé de Intore Masamba, Diana Teta, Jules Sentore, et d'autres musiciens. Ils y jouent habituellement le vendredi.   

Situé à un kilomètre de l'Aéroport International de Kigali, l'Alpha Palace Hôtel[ii] est un autre lieu qui offre de la musique live comme du jazz à son snack-bar. En plus de cela, il y a des DJs qui mixent pour les clients qui souhaitent danser toute la nuit.

Festivals

En plus des événements musicaux quotidiens ou hebdomadaires, il y a le festival KigaliUp qui réunit chaque année des artistes locaux et internationaux, et qui organise également des ateliers de musique pour les artistes locaux et les professionnels de la musique de la région et d'ailleurs. Le festival est la création de l'un des musiciens les plus talentueux du Rwanda, Mighty Popo, qui travaille en collaboration avec des partenaires divers. Le but est de célébrer les musiciens africains en accueillant des artistes talentueux dans des catégories comme gospel, reggae et soul music. KigaliUp a célébré sa cinquième édition en juillet 2015. 

Le festival a réussi à réunir des musiciens célèbres rwandais, ainsi que des artistes internationaux. Parmi les artistes qui ont déjà participé au festival, il y a Ismaël Lô du Sénégal, Kidum du Burundi, l'artiste rwandais primé Jean-Paul Samputu, Tumi & the Volume (Afrique du Sud) et la défunte chanteuse zimbabwéenne de mbira Chiwoniso.

À part KigaliUp, Primus Guma Guma Super Star (PGGSS) est une autre plateforme utilisée pour promouvoir la musique live. Ce concours de chant a débuté en 2011 et réunit des artistes locaux pendant une tournée nationale. Cependant, les spectacles de musique live ont lieu uniquement pendant les phases finales de la compétition. La plus grande partie de la compétition se fait en playback. En 2015, les musiciens étaient autorisés à chanter en playback dans les couplets, mais pas dans les refrains (ils se produisaient en semi-live). PGGSS récompense les gagnants à la fin de la compétition, qui se déroule habituellement pendant six mois, de mars à août.

Le festival culturel Hobe Rwanda[iii] offre une riche variété de musique. Ce festival est généralement un événement de deux jours et vise à promouvoir la culture rwandaise à travers l'éducation, la musique et la poésie. En 2015, l'événement a eu lieu du 5 au 6 septembre à l'Hôtel Serena et au Petit Stade. Les meilleurs musiciens traditionnels et populaires du Rwanda ont participés à l'événement, y compris Mariya Yohana, Jean-Marie Muyango, Inganzo Ngali, Intore Masamba, Daniel Ngarukiye et Kalisa Rugano.

Le célèbre artiste Pablo Picasso a dit: "Le but de l'art est de laver la poussière de la vie quotidienne au large de nos âmes" - et c'est exactement le but du Festival Ubumuntu Arts[iv]. Ubumuntu (traduit littéralement par "humanité") utilise l'art pour véhiculer un message sur l'importance de préserver et de respecter l'humanité. Ce festival a été créé en 2015 lors de la 21ème commémoration du génocide des Tutsi. Il a immédiatement eu du succès et est en passe de devenir un événement annuel, avec une deuxième édition prévue pour les dates du 14 au 17 juillet 2016. La commémoration entière dure généralement 100 jours, et le festival lui-même aura lieu en juin au Centre du mémorial de Kigali.

Promoteurs

L’industrie de l’évènementiel et de la promotion n’est pas encore bien développée au Rwanda et manque encore de dynamisme. Beaucoup de sociétés d'événementiel manquent de savoir-faire dans la coordination et la planification d’évènements. Plusieurs d'entre elles ont été contraintes de fermer boutique suite à de la mauvaise gestion. Cependant, il y en a quelques-unes qui émergent du lot et progressent.  

East African Promoteurs (EAP)[v] est la compagnie qui organise la compétition Primus Guma Guma Superstar. Dirigée par Joseph Mushyoma, EAP dispose d'une équipe expérimentée composée de jeunes formidables et dévoués. Les promoteurs gèrent aussi le concours de beauté Miss Rwanda et East African Party, une fête de fin d’année.  

Positive Productions  est une compagnie qui a réussi à se démarquer parmi les entreprises de productions locales. Le directeur général, Judo Kanobana, a organisé certains des plus grands événements dans le pays, y compris les Groove Awards (organisé en partenariat avec Moriah Entertainment) et la fête annuelle KigaliUp. Positive Productions a également organisé le concert événement du chanteur belge d’origine rwandaise, Stromae, qui a eu lieu en octobre 2015.

Cube a été lancé au Rwanda en 2013 et s’est depuis imposé, entre autres, dans l’événementiel, le marketing, le branding, et les relations publiques. La compagnie offre des services aux sociétés du secteur privé, aux agences gouvernementales, ainsi qu'aux organisations non gouvernementales. Cube a organisé les concerts des stars nigérianes Davido et P-Square.

Le succès des événements et des festivals cités ci-dessus et les capacités croissantes des organisateurs d'événements locaux ont réussi à donner de la notoriété au Rwanda dans le domaine du divertissement. Il y a  certainement encore beaucoup à faire en matière de diversité sur la scène de la musique live, mais elle continue de croître en taille, professionnalisme et popularité.

Comments

comments powered by Disqus