Le guitariste congolais Alain Makaba à Kinshasa pour l’installation de son studio

Le guitariste congolais, Alain Makaba séjourne depuis quelques jours dans la capitale congolaise  avec comme motif l’installation de son studio d’enregistrement mobile, apprend t-on- de la radio okapi du mardi 25 novembre 2014.

 

Alain Makaba
Alain Makaba

Mise à part l’implantation de son studio mobile à Kinshasa Alain Makaba prépare en même temps  album avec son ancien compagnon, Balise Bula avec comme titre :  » Rendez Kita » annoncé dans les bacs dans les mois à venir. Guitariste pionnier de Wenge Musica  BCBG, Alain Makaba promet de relancer son dernier opus :  » Ya Kudominer » qui n’a pas récolté le succès escompté sur le marché de disques Kinois faute de promotion.
« Dans cet album, il y a des chansons que je peux qualifier d’impérissables parce que c’est intemporel, il n’y a pas de cris. Ce n’est pas un disque perdu. Je peux toujours le relancer à un moment ou un autre », a indiqué le guitariste.
Rappelons qu’Alain Makaba fut  l’un de fondateurs de l’orchestre Wenge Musica où il a œuvré longtemps comme guitariste et claviériste et fut désigné comme l’un des meilleurs guitaristes congolais.
Wenge Musica fut un groupe musical kino-congolais phare entre la fin des années 1980 et la fin des années 1990. Dix ans durant, il a fait danser l’Afrique entière et sa diaspora.
Cet orchestre Wenge Musica 4×4 né en décembre 1997 va connaître une scission qui donnera naissance à cinq Wenge à savoir le Wenge Musica BCBG (Bon chic Bon genre) de J.B Mpiana, Wenge Musica Maison mère de Werrason et Wenge El Paris de Marie Paul, Wenge Original de Didier Masela et Wenge de Kumbela de Aimé Buanga.
Historique de l’orchestre Wenge Musica
Le 11 juillet 1981 à Kinshasa (RD Congo), dans la commune de Bandalungwa, un groupe d’amis encore collégiens, réunis autour de Didier Masela Ndudi, monte un orchestre d’abord sans nom puis baptisé Wenge Musica. Ce nom, outre la référence au bois noir produit en Afrique centrale, est choisi par analogie avec une équipe de foot locale « Wenge » dont le talent réjouissait son quartier d’implantation, bien que les victoires ne fussent pas régulières.             L’épithète « Musica » est tout simplement un hommage à leurs idoles musicales, Papa Wemba et Kester Emeneya du mythique Viva la Musica. Didier Masela Ndudi, bassiste, en est le fondateur aux côtés de Werrason Ngiama, Aimé Bwanga et Alain Mwanga.
L’une des caractéristiques de l’orchestre est qu’il ne recrute que des jeunes gens scolarisés. Il comprend dans les premières années, les chanteurs JB Mpiana, Blaise Bula « Cielebu », Deno Star, Anibo Panzu, Wes Koka, Adolphe Dominguez et Werrason Ngiama (qui au départ joue de la batterie, se convertit au chant et notamment à l’animation des parties dansantes).
La partie instrumentale est assurée par Aimé Bwanga (bassiste), Alain Mwanga « Zing-Zong » (guitariste solo), Alain Makaba (guitariste et claviériste), Christian Zitu (guitare rythmique), Maradona Lontomba (drummer) ou encore Evo Nsiona, joueur de tambour. Leur premier lieu de répétition et prestations live est le bar Moto na Moto.

Jocelyne Wandje Mbote

Source: www.lobservateur.cd

Comments

comments powered by Disqus