Music In Africa renforce son partenariat avec Siemens Stiftung

La Fondation Music In Africa et la Fondation Siemens Stiftung ont signé ce 20 Novembre 2015 un Protocole d'Accord à Lusaka, en Zambie. Celui-ci réaffirme un partenariat solide qui a soutenu le développement du projet Music In Africa.

Nathalie von Siemens, Frank-Walter Steinmeier et Eddie Hatitye.
Nathalie von Siemens, Frank-Walter Steinmeier et Eddie Hatitye.

Ce Protocole d'Accord définit la volonté de ces deux organisations de poursuivre le développement de Music In Africa dans les années à venir. L'accord a été signé lors d'une rencontre culturelle et d’affaires entre des hauts représentants de l'Allemagne et de la Zambie, dont les ministres des Affaires Etrangères zambien et allemand, MM. Harry Kalaba et Frank-Walter Steinmeier ainsi que Bernd Finke l’ambassadeur allemand en Zambie. Cet accord a été signé par Nathalie von Siemens de Siemens Stiftung, et Eddie Hatitye, directeur de la Fondation Music In Africa.

Dans le cadre de ce partenariat, le soutien de la Fondation Siemens Stiftung comprend notamment l'appui financier, la collaboration sur des projets musicaux axés sur l'Afrique, le networking ainsi que des échanges d’idées et de manière plus générale une collaboration pour soutenir la croissance de Music In Africa. La fondation Music In Africa a signé un accord similaire avec le centre culturel allemand, Goethe-Institut, en 2014.

Lors de l'événement, Nathalie von Siemens a déclaré : « L’équipe de Music In Africa a été en mesure de développer de manière significative la plateforme dans un délai extrêmement court et nous sommes certains qu’ils continueront de fonctionner efficacement à l'avenir. Nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat ».

« L'importance des industries créatives est en hausse partout dans le monde et donc la nécessité de comprendre les traditions culturelles des uns et des autres est vitale. La plate-forme en ligne de Music In Africa combine ces deux aspects en connectant les professionnels de la musique et le public dans le monde entier » a déclaré M. Steinmeier, le ministre des affaires étrangères allemand.

La Fondation Music In Africa a été créée en 2013 dans le cadre du projet Music in Africa qui a été lancé en 2011 par Siemens Stiftung et Goethe-Institut en collaboration avec des partenaires à travers le continent. C’est une organisation panafricaine, à but non lucratif dont les objectifs principaux sont : fournir des informations fiables et utiles concernant le secteur de la musique africaine et ses opérateurs ; promouvoir les échanges entre les opérateurs en Afrique ou ceux issus de sa diaspora ; promouvoir l'esprit d'entreprise au sein de l’industrie musicale africaine ; améliorer l'éducation musicale et enfin promouvoir et encourager la création de contenu par les Africains.

En plus de diriger le portail www.musicinafrica.net en ligne, la fondation organise un certain nombre d'activités visant à soutenir les professionnels de la musique en Afrique, y compris des programmes et des ateliers de formation, des séminaires et des projets de découverte de talents.

Selon Eddie Hatitye, « La signature de ce Protocole d'Entente est une étape cruciale, en ligne avec l'objectif de la Fondation de devenir indépendant de ses partenaires fondateurs dans le long terme. Elle arrive à un moment crucial où la Fondation étend ses services en intégrant diverses activités en vue d'accroître le soutien aux professionnels de la musique en Afrique ».

Dr. Norbert Spitz, directeur régional de Goethe-Institut (Afrique sub-saharienne) a déclaré : « Notre soutien au projet Music In Africa correspond avec notre stratégie de renforcement des infrastructures culturelles et du secteur des arts en Afrique sub-saharienne. L'objectif de la coopération est d'établir une structure durable avec des partenaires locaux qui contribuent à une scène musicale dynamique sur le continent ».

La Fondation Music in Africa est régit par un conseil d'administration représenté par des personnes provenant de diverses organisations et entreprises à travers le continent. Si vous souhaitez en devenir membre, cliquez ici pour plus d’informations.

Comments

comments powered by Disqus