Playlist N° 6 : cinq vidéos à voir absolument !

Découvrez cette 6ème sélection de vidéos clips venus des 4 coins de l'Afrique faite par des amoureux de la musique comme vous et pour ce mois de mars qui vient de s’écouler, le thème de la femme est à l'honneur.

Yemi Alade sur la vidéo "Na Gode"
Yemi Alade sur la vidéo "Na Gode"

AFRIQUE DE L'OUEST - Francophone
Suadu Diaw –
'Tell me'   (Sénégal)

La jeune chanteuse Suadu Diaw s'est fait connaitre du public grâce à son tube "Celebrate". Elle revient cette fois-ci au devant de la scène en proposant une reprise de "Tell me". Or, le cover d'une chanson de la musique américaine demande beaucoup de cran. Et à mon avis, elle s'en sort plutôt bien. Cette jeune fille a de l'audace et, outre l'exercice de style réussi, Suadu démontre un réel talent d'interprète. Sur ce titre, comme sur le premier, elle envoie des décharges émotionnelles très fortes. Son univers, moderne et authentique à la fois, offre un contraste très intéressant.

C'est sûr, Suadu est douée et a du potentiel. Sa musique est rafraichissante et elle, elle a toute d'une future grande.  C'est une vraie pépite, qui, si elle ne dévie pas, peut valoir énormément de succès à Prince Arts, son label qui, d’habitude, nous sert du M'balakh pur jus. Un M'balakh trépidant qui n’apporte pas grand-chose de nouveau à la scène sénégalaise. Avec Suadu, Prince Arts sort des sentiers battus et ça, je pense que c’est une  bonne chose. Un public existe pour ce genre de créations. Réellement. Un public qui a envie d'entendre de vraies compositions avec des voix actuelles et particulières. Un public qui a soif de vraie musique.


AFRIQUE DE L'OUEST - Anglophone
Yemi Alade ft Selebobo –
'Na Gode '

Son nouvel album "The Diary of an African Woman" explique le but de l'artiste nigérianne Yemi Alade : elle veut représenter la femme africaine. Plus précisémment femme africaine dans toute sa complexité. Pas évident que cela soit possible mais c'est ce qu'elle espère faire. Dans le titre 'Na Gode', elle remercie son créateur pour son succès.

D'autres remerciements accompagnent également la vidéo sur une note exprimant sa gratitude aux personnes ayant contribué au succès de la vidéo y compris le personnel de la Commission nationale des réfugiés, des migrants et des personnes déplacées (NCRMI).

La vidéo a été vue plus de 4 millions de fois sur YouTube. D'autres remerciements sont peut être de rigueur ou à la place les téléspectateurs pourraient être reconnaissants que la chanteuse ait dépeint la femme africaine comme une créature merveilleuse et rayonnante. Une nouvelle version de luxe de l'album vient de sortir.


AFRIQUE AUSTRALE

Dope G - 'My Hair' (Zambie)

Membre fondateur du groupe populaire zambien Zone Fam, le rappeur Dope G (vrai nom Sam Sakala) a sorti le titre 'My Hair' il y a quelques mois, produit par Shom-C de Zero dB. C’est le premier single d'un album solo dont la sortie et le titre seront dévoilés mi 2016. 'My Hair' est pour ceux qui ont été jugés par leur apparence - un rappel que l’apparence ne définit pas ce que l’on est.

« Je ne pense pas vraiment qu'il est juste de juger une femme juste en regardant sa coiffure," chante Dope G, appelant toutes les « Raiponce » à laisser tomber leurs cheveux et être elles-mêmes. Depuis sa sortie de la chanson continue de cartonner en Zambie, inspirant de nombreuses femmes à être plus à l’aise dans leur peau. 


AFRIQUE DE L'EST
Yamoto Band ft. Zena - "Mama" (Tanzania)

La nouvelle vidéo du groupe aborde un thème déjà exploré. Beaucoup d'artistes ont chanté les louanges de leurs mères. Mais la présentation visuelle et l’énergie qui se dégage de cette performance, qui est une particularité du groupe offre une nouvelle approche des chansons qui parlent des mères. Dans ce morceau le groupe chante les louanges et choses merveilleuses qu’une mère est capable de faire pour ses enfants; Que ce soit assurer leur protection de ce que les voisins pensent à leur sujet ou veiller à ce qu'ils soient bien nourris.

Dans un Swahili retentissant avec une adaptation de la musique taarab, Zena présente ce que la plupart des mères font. Elle prie pour ses enfants. Sorti courant février 2016, «Mama» est un single qui célèbre les femmes qui donnent la vie, le plus grand cadeau de tous.


AFRIQUE CENTRALE
Mathematik De Petit Pays – "Maman" (Cameroun)

« Ta maman dans la vie est un diamant précieux, sous une douleur atroce elle t’a donné la vie. A longueur de journée elle ne pense qu’à ton bonheur. Pour lui dire merci, respecte ta mère ». C’est avec ces mots que commence le titre « Maman » de Mathematik de Petit Pays, chanson tirée de son dernier album intitulé Tour du monde. Une invitation à vouer un amour indéfectible et inaliénable à une mère. Un hommage à celles qui prennent soin de nous et de l’humanité toute entière.

Mathematik n’est pas sorti de son  style, il sait faire danser ses fans, même dans les chansons qui vous invitent à méditer comme « Maman ». Pour Mathematik, le conseil n’exclut pas l’ambiance. Danse comme tu veux, mais respecte ta mère. « Maman », un titre à savourer sans modération. Le mieux serait aussi de le faire écouter à sa maman, juste pour lui dire merci.

Comments

comments powered by Disqus