Musique nigériane : une étude prévoit une forte croissance

PricewaterhouseCoopers, annonce dans ses prévisions pour 2016-2020, « une forte croissance du marché du divertissement et des médias au Nigeria ».

PwC annonce une forte croissance du marché nigérian de la musique d’ici 2020. Photo: PricewaterhouseCoopers
PwC annonce une forte croissance du marché nigérian de la musique d’ici 2020. Photo: PricewaterhouseCoopers

Le rapport, publié le 22 septembre, fournit les chiffres clés de la performance du marché du divertissement et des médias, pour la période de 2011 à 2015, ainsi que des prévisions de croissance.

Selon le rapport, les revenus du marché du divertissement et des médias au Nigéria, passent de40M$ en 2011 à 47M$ en 2015. On s’attend à ce que ce chiffre double, d’ici 2020, passant à 86M$.

Selon PwC, les revenus de la musique mobile, protégée contre la piraterie, boostent le marché du divertissement au Nigéria.

Le rapport souligne que « le chiffre d’affaires total du marché de la musique au Nigeria dépend essentiellement des sonneries et tonalités d’attente ». 

Le rapport indique notamment que les plates-formes numériques représenteront plus de 90 % des ventes de musique enregistrées au Nigeria en 2020.

Le rapport se concentre sur 11 catégories, à savoir l’Internet, la télévision, le divertissement filmé, les jeux vidéo, les publications Business-to-Business (B2B), les journaux, la musique enregistrée, la publication de magazine, l'édition de livres, les panneaux d’affichages et la radio.

Toutes ces catégories enregistreront une nette croissance au Nigeria et dans les pays mentionnés dans le rapport. L’Internet constituera l’élément moteur entraînant cette croissance, plus particulièrement au Nigeria. 

Selon le rapport, « Même si le marché du divertissement et des médias en Afrique du Sud semble exagérément orienté vers le digital, avoisinant les 40 % d’ici 2020 ; ce phénomène est bien plus marqué au Nigeria. En 2015, les revenus du digital  représentent un peu moins de 50 % des 3,8 millions de dollars du marché du divertissement et des médias et contribueront pour 61% d’ici 2020 ».

Le rapport de PwC coïncide avec l’annonce de MTN faite en 2015. MTN est « le plus grand distributeur de musique au Nigeria » et prévoit cette année une recette totale de 70M$ résultant de la vente de musique à travers l'Afrique.

Avec un taux de croissance annuel prévu à 11 % à travers les onze catégories, le Nigeria va continuer de croitre à un rythme que « seul l’Indonésie (13.2 %), peut surpasser ».  Le Nigeria et l'Indonésie sont parmi les 10 pays les plus peuplés au monde avec un fort potentiel pour les produits de divertissement.

Cette forte croissance concorde avec la popularité de la musique nigériane à l'échelle mondiale, car le pays continue à exporter ses talents outre-Atlantique.

Il y a quelques semaines, le One Africa Music Festqui s’est tenu aux Etats-Unis, a mis en vedette une palette d’artistes nigérians. Wizkid et Davido ont signé avec le label Sony et Tiwa Savage a signé avec le label Roc Nation de Jay Z.

Au début de cette année, Sony a ouvert un bureau d’Afrique de l’Ouest au Lagos.


Table credit: PwC

Comments

comments powered by Disqus