Thème du mois de Février 2016 : Le Jazz en Afrique

Comme le reggae ou le hip-hop, le jazz est l'un des rares genres musicaux ayant véritablement une portée mondiale. Bien que censé être originaire des Etats-Unis à la fin des années 1800 et début des années 1900, les racines du genre remontent encore plus loin, sur le continent africain lui-même. Aujourd'hui, alors qu'il est souvent considéré comme un genre exclusif ou élitiste, le jazz reste pourtant l'un des genres les plus populaires et les plus durables en Afrique ainsi que dans le reste du monde, d'Amérique du Sud à l'Extrême-Orient - c'est aussi un genre de prédilection pour les artistes les plus talentueux du monde.

Ezra Ngcukana et Wesley Rustin au Cap, Afrique du Sud. Ph: John Edwin Mason
Ezra Ngcukana et Wesley Rustin au Cap, Afrique du Sud. Ph: John Edwin Mason

Aujourd'hui, les plus grands festivals de musique de l'Afrique sont des vitrines de la musique jazz en particulier. Parmi les plus importants, on peut en citer : Jazzablanca au Maroc, Madajazzcar à Madagascar, Jazz Kif en RD Congo, le Festival international de Jazz de Saint Louis au Sénégal et le Festival International de Jazz de Cape Town en Afrique du Sud. L'Ethiopie, le Nigéria et l'Afrique du Sud ont des traditions de jazz qui datent de plusieurs décennies, ces dernières années, d'autres pays tels que le Kenya, l'Ouganda et le Rwanda ont également commencé à promouvoir le genre avec des événements réguliers et une audience croissante de fans africains de jazz.

En raison de l'importance de ce genre souvent négligé, nous l'avons choisi comme thème pour ce mois de Février 2016. Nous avons publié des textes de présentation couvrant les scènes de jazz dans de nombreux pays africains ( et d'autres textes sur d'autres pays sont à venir), complété par divers  articles essentiels pour quiconque s'intéresse à ce genre musical intemporel.

Comments

comments powered by Disqus