Thème du mois de Juin 2015: La musique traditionnelle

«Lorsqu’une tradition est assez forte et arrive à survivre pendant des siècles, vous ne pouvez pas l’effacer en un jour »" - Chinua Achebe

Gulewamkulu à Malawi. Photo: exploremalawi.blogspot.com
Gulewamkulu à Malawi. Photo: exploremalawi.blogspot.com

La force de la musique africaine se trouve en grande partie dans sa diversité et dans les compétences de ses musiciens. La plupart des stars africaines qui connaissent le succès aujourd'hui le doit au travail des musiciens traditionnels qui sont venus avant eux. Dans la majorité des pays africains, les connaissances nécessaires pour devenir musicien ne sont pas enseignées à l'école, mais plutôt transmises de générations en génération. Les griots d'Afrique de l'Ouest en sont peut-être le meilleur exemple. Reconnaissant l'importance continue de la musique traditionnelle à travers le continent et l'influence qu'elle a sur les tendances musicales contemporaines, nous l’avons choisi comme thème de ce mois.

Nous avons publié de nombreux textes offrant des informations précieuses sur la musique traditionnelle dans divers pays à travers le continent, y compris: le Cameroun, la Côte d'Ivoire, La République Démocratique du Congo, Congo-Brazzaville et Madagascar. Ceux-ci offrent un aperçu de cette musique à toute personne s’intéressant au sujet. Ces textes analysent différents groupes ethniques des pays cités ci-haut, la musique qui leur est associé, ainsi que les contextes culturels dans lesquels celle-ci est habituellement jouée. Les danses et instruments traditionnels qui accompagnent généralement cette musique sont également évoqués ainsi que la façon dont cette dernière continue d'inspirer et d'influencer les musiciens africains contemporains.

Comments

comments powered by Disqus