Playlist N° 4 : cinq vidéos à voir absolument !

Découvrez cette 4ème sélection de vidéos clips venus des 4 coins de l'Afrique faite par des amoureux de la musique comme vous...

Tizeu Video officielle
Tizeu Video officielle

AFRIQUE CENTRALE
Tizeu featuring Mawndoe - « Kening kening » Remix (Cameroun)

Tizeu lance le remix de son titre « Kening kening » sorti dans le premier album du groupe camerounais intitulé « Des mots ». La nouvelle version de la chanson connaît la participation de l’artiste tchadien Mawndoe. « Kening kening » raconte la manière dont les gens profitent des autres dans la société, ils sont prêts à fabriquer des histoires, juste pour avoir un verre et un plat gratuitement. Ces personnes sont, dans ce contexte, appelées « Kening kening », des profiteurs et des flatteurs. Le groupe Tizeu No Name Crew propose des textes inspirés des faits sociaux, leur musique s’adresse aux jeunes et aux adultes. Le groupe décrit à sa manière le monde, avec des mots clairs et sans tabou. Mawata et Jiji Almady, les deux membres, sont dans cette aventure musicale depuis 1999 et ils comptent bien y rester longtemps.


AFRIQUE DE L'OUEST - Francophone
Ibaaku - « Djula Dance » (Sénégal) 

Créatif ! Captivant ! Innovant ! Entrainant ! Etonnant ! Original ! Voila les qualificatifs qui reviennent le plus souvent à la vue de cette superbe vidéo "Djula dance" d'Ibaaku énième alias de Stéphane. Sur ce magnifique titre, Ibaaku utilise habilement les sonorités africaines, les intégrant à une structure afro pop et dance progressive et complexe. Cette première vidéo, tirée de l'album Alien Cartoon, réalisé pour le défilé de la styliste sénégalaise Selly Raby Kane, démontre bien une expérimentation très réussie, servie par une superbe réalisation de Loïc Hoquet. Avec son album annoncé en sortie digitale pour ce mois de janvier 2016, parions qu' Ibaaku  va surement se positionner comme un artiste-phare d'un mouvement afro pop dance presque naissant en Afrique de l'Ouest, même si, pour cet artiste, ce sera dans une catégorie un peu plus inclassable. Sa  musique, l'artiste lui, la surnomme : "électro afro-hypnotique".


AFRIQUE DE L'OUEST - Anglophone
Phrimpong ft. Skulboy - "Africa" (Ghana)

Comme le continent qu'il exalte, le titre « Africa» de l'artiste Phrimpong se compose de plusieurs éléments. Trois sont mis en évidence: le chant, rap, et l'afrobeat. Avec un clip vidéo tourné à Prampram, Accra et Nzulezu dans la région ouest du Ghana, Phrimpong montre une image de l'Afrique qui n'est pas généralement diffusée dans les médias. La vidéo transmet également le plaisir que les artistes Phrimpong et Skulboy ont eu en tournant dans leurs belles terres natales. Le chanteur a déclaré à Music In Africa : "Je me suis inspiré de l'histoire de notre beau continent, les ressources abondantes, et les relations interpersonnelles cordiales entre autres". L'Afrique de Frimpong est celle à laquelle nous devons tous croire. Sa vidéo, une de celles que nous devrions tous regarder.


AFRIQUE AUSTRALE
Onésimus ft Major 1 - "Miracle Money" (Malawi)

"Miracle Money" est le titre du dernier single de l'artiste Malawite Onésime qui a déja battu les records de téléchargement au Malawi en comptabilisant environ 11.000 téléchargements en seulement 11h. L'autre atout du morceau en lui même c'est son rythme contagieux inspiré des dernières tendances de la musique House en Afrique du Sud, particulièrement celle venant de Prétoria, où l'artiste a passé beaucoup de son temps pour l'enregistrement de son album de gospel, Epikaizo Volume 2, qui comprend ce dernier hit. La vidéo, réalisée par Sukez, met principalement en scène des mouvements de danse habilement chorégraphiés entrecoupés d’extraits de discours évangéliques télévisés - un clin d'œil aux pasteurs et prophètes cupides misant actuellement sur les insécurités religieuses des gens pour brouiller les frontières entre le matérialisme et la spiritualité. Accrocheur certes, mais certainement pas du gospel pour nourrir les âmes aussi "né de nouveau" que l'artiste puisse être.


AFRIQUE DE L' EST
Semhar Yohannes – "Wedi Mislene" (Erythrée)

La nouvelle vidéo de Semhar Yohannes "Wedi Mislene" n'est pas seulement à couper le souffle mais donne un avant-goût de la musique traditionnelle érythréenne. La vidéo qui met en scène une femme amoureuse a été bien tournée malgré le message simpliste. Selon Halenga Records, producteur de la vidéo "Toute l'histoire est construite dans un cadre médiéval et est basé sur les contes transmis oralement dans les hautes terres de l'Erythrée. Les paroles sont en tigrina, la langue la plus parlée en Erythrée, et le dialecte et la cadence des mots sont délibérément anciens". Les paroles sont pleines d'éloges d'un homme qu'une femme convoite. La femme n'a pas peur d'exprimer son désir d'être avec ce dernier : "Oh, homme formidable dont la grâce jette une ombre immense que je suis même effrayée d'approcher, et encore moins de me tenir en face de vous". La femme déclare plus loin dans la cinquième strophe : "Pas besoin de poser des questions, la réponse est écrite sur mon visage ...". 

Comments

comments powered by Disqus